lundi 8 novembre 2010

La nausée



Hier j'ai mangé une madeleine achetée au distributeur au boulot. J'y ai trouvé un gros éclat d'amande ! Comme quoi ça arrive !
D'habitude j'ai bien des biscuits dans un tiroir de mon bureau, depuis quelques temps il y a pénurie...  Mais bon il faut que je mange quand même un peu.
Il n'y a qu'à lire la liste des ingrédients :
Contient des oeufs, gluten etc. Traces possibles de soja, de fruits à coques...
Je n'ai même plus envie de manger toutes ces "cochonneries". Même si Alysse n'est pas là je regarde, je suis écoeurée quand je lis les listes d'ingrédients et vois toutes ces traces de tout et n'importe quoi qui n'ont rien à faire là... Non je ne regarde même plus, rien que les emballages me donnent la nausée, je sais d'avance ce qu'on y trouve...
J'ai du mal à prendre du plaisir à manger... Je mange car il le faut la plupart du temps. Parfois je n'ai même pas faim. Tout ça me coupe l'appétit... Toute cette nourriture tel un poison pour nos enfants...
Je prends plaisir a cuisiner avec Alysse, lui faire de bons petits plats, goûter. A faire de la pâtisserie, j'en fait presque tout les week-end et les mercredis, ou quand j'ai une insomnie, quand il en reste ce sont mes collègues qui se régalent ou toute autre personne qui croise mon chemin, comme si mes gâteaux "sans" étaient portés par le vent...
Moi qui avant n'aimais pas trop cuisiner le sucré. Il ne fait pas beau, que fait on aujourd'hui ? des palets de dame, de la brioche, des gâteaux au chocolat, des croissants, des tartes, du riz au lait... on invente, on utilise d'autres farines, d'autres laits, on met des épices et tout et tout. Peut-être mangeons-nous comme tout le monde mangera demain ?
Parfois j'ai un peu le sentiment de faire de la résistance ! Quand je peux faire moi-même j'aime mieux ne pas acheter, tant pis pour le temps tant pis pour le coté pratique et tant mieux pour tout ces industriels qui font de moins en moins d'efforts alors que les allergies alimentaires progressent vite. Ne pas acheter parce que ça m'écoeure, et ne pas acheter car je ne cautionne pas que l'on se fasse du fric en se foutant de la santé du monde.

Lorette

6 commentaires:

  1. Isa pourrait en dire long aussi à ce sujet... remarques qu'elle a publiées récemment dans un autre sujet...
    mais oui, dur tous ces produits allergisants partout... et marre bon sang !

    RépondreSupprimer
  2. cf Le risque zéro pour les commentaires d'ISA !

    RépondreSupprimer
  3. Au fond de ma mémoire de scientifique, un composant était à l'état de "trace" quand sa proportion était infime, à la limite de la détection par la mesure...une amande dans une madeleine, une noisette dans une plaque de chocolat, ils ont des problèmes de mesurage, les industriels?... il semble que nos amis de l'AFPRAL travaillent sur ce sujet important.

    Mais en attendant le résultat de leur travail, que faire d'autre que de se méfier de tout?

    Une étude américaine a montré que 20% des produits mentionnant la possibilité de traces en contenaient effectivement. là, le risque est d'une chance sur 5, pas zéro!! (voir
    http://www.dejouerlesallergies.com/archives/000179.html)

    Donc:
    - "possibilité" = une chance sur 5.
    - "trace" = pas mesurable, et pas mesuré.
    En somme, on ne sait absolument pas quelle quantité d'allergène peut se trouver dans un aliment étiqueté ainsi; à quoi ça sert, alors, de savoir qu'on peut ingérer x grammes d'allergène sans risque, si on ne sait pas combien de grammes sont présents dans les produits????

    Enfin, voilà, pour moi et dans les cas comme celui de Malo, il n'y a qu'une conduite sage et responsable : zéro aliment étiqueté "trace de" ses allergènes.

    Sales traces, va!

    Hugues

    RépondreSupprimer
  4. J'ai posé la question sur les traces à l'hopital la derniere fois. Une trace peut en effet etre une simple traces, une contamination, un aliment contenant l'allergène en question préparer avant l'autre contenant les traces avec les meme ustensiles mais aussi un éclat ! un morceau qui "saute" d'une chaine de fabrication à l'autre. ça peut etre infime comme un éclat, un éclat c'est gros.. enfin quand on ne tolère pas les traces.. ils considères comme traces jusqu'à 1g. c'est ce qu'ils tests en TPO pour les autoriser à nos enfants

    Lorette

    RépondreSupprimer
  5. ... je vais partir vomir et je reviens...

    pfff... je reste sans voix ou comment se réveiller encore une fois du monde des bisounours...

    bon je vais lire ça à steph... et on va devoir revenir sur notre position je crois...

    Julie

    RépondreSupprimer
  6. Oh que ça me parle, ce billet... Merci Lorette.

    RépondreSupprimer

Vos ptites causeries c'est par là...

Related Posts with Thumbnails